Quelle nourriture pour un rongeur ?

Quelle nourriture pour un rongeur ? De petits mammifères aux besoins très spécifiques

Futur maître d’un rongeur, vous vous demandez de quoi se compose l’alimentation de ces NACs dont les incisives poussent tout au long de leur vie. Choisir la nourriture d’un rongeur nécessite de connaître les besoins spécifiques de son espèce. Lapin, cochon d’Inde, chinchilla, rat, souris ou hamster, découvrez nos conseils pour une alimentation saine qui les aidera à rester en bonne santé longtemps.

Que mange un rongeur ?

Une alimentation en continu

Les rongeurs font partie des Nouveaux Animaux de Compagnie, les NACs. Ce sont de petits mammifères, le plus souvent herbivores qui ont besoin de fibres dans leur alimentation. Pour bien nourrir votre rongeur, offrez-lui un régime qui est le plus proche possible de ce qu’il trouverait à l’état sauvage. 

Les graminées, foin ou herbes fraîches, constituent l’alimentation principale de ces petits animaux.

Que votre rongeur soit seul une bonne partie de la journée ou non, vous devez lui proposer ces aliments à volonté. En effet, les rongeurs mangent peu, mais souvent. Dans la nature, le rongeur passe presque tout son temps à chercher de la nourriture. Il mange donc de petites quantités, mais régulièrement. Pour assurer son confort digestif, vous devez respecter ce rythme alimentaire.

️ Attention ! Certains fruits et légumes sont fortement déconseillés en fonction de l'espèce de votre rongeur. Vérifiez si le fruit ou le légume que vous vous apprêtez à lui donner n’est pas dangereux pour sa santé.

Des besoins nutritionnels évolutifs

Les besoins nutritifs du rongeur évoluent également selon l’âge de l’animal et la période de l’année. Croissance, reproduction, vieillesse, hibernation constituent autant de moments particuliers pendant lesquels les besoins nutritionnels de votre rongeur sont à satisfaire.

Pour compléter une base riche en fibres, proposez-lui une formule plus complète et plus équilibrée sous forme de mélange ou de granulés. Vous lui fournirez les éléments nutritifs essentiels à son régime alimentaire. Veillez à toujours laisser de l’eau propre et fraîche à disposition. Vous la renouvellerez plusieurs fois par jour pendant les périodes de fortes chaleurs. 

Hopi vous propose le meilleur pour nourrir votre rongeur avec des Menus Premium élaborés pour répondre aux besoins spécifiques des lapins, cochons d’Inde, rats, hamsters, souris et chinchillas. Découvrez-les sans attendre ! 

Que mange un lapin ?

Le lapin est un herbivores assez strict. Sa nourriture se compose essentiellement de fibres, mais il adore également les fruits et les légumes

Seuls les végétaux dits « verts » peuvent être donnés, comme le céleri, les fanes de carotte, les pissenlits, les épinards, etc. Variez les végétaux proposés pour assurer un parfait apport en vitamines et nutriments. Introduisez progressivement les végétaux frais dans son alimentation pour ne pas perturber sa digestion. 

Bannissez banane, maïs, avocat, raisin, carotte, etc. qui sont trop riches en sucres pour votre rongeur.

Son alimentation sera complétée par un aliment composé (granulés) qui contiendra au moins 14% de fibres végétales et 15 % de protéines pour assurer son confort intestinal. Un lapin nain adulte mange environ 30 grammes d’aliments par jour, tandis qu’un lapin bélier peut consommer jusqu’à 150 grammes.

L’apport en foin est à volonté, mais ce n’est pas le cas pour les granulés et les friandises qui peuvent provoquer surpoids, obésité ou troubles de la santé quand ils sont proposés en trop grande quantité.

🐇 Le lapin, un faux rongeur : dire que le lapin est un rongeur est un abus de langage. En réalité, il s’agit d’un lagomorphe qui se distingue par deux paires d’incisives dans la mâchoire supérieure, au lieu d’une chez les rongeurs, et une paire dans la mâchoire inférieure. Dans cet ordre de la classe des mammifères, vous retrouvez aussi le lièvre et le pika.

Que mange un cochon d’Inde ?

Le cochon d’Inde est un herbivore comme le lapin. L’alimentation de ce cobaye domestique doit être majoritairement composée de végétaux, foin à volonté et végétaux frais

Pour éviter les troubles digestifs, nous conseillons d’introduire la verdure fraîche progressivement. 

Tout comme avec le lapin, nourrir un cochon d’Inde nécessite de rester attentif aux quantités de fruits et de légumes racines proposées pour conserver son poids de forme.

Le cochon d’Inde peut manger quotidiennement 1/10 e de son poids. Ainsi, si votre cobaye pèse 1 kilo, vous lui apporterez 100 grammes de nourriture chaque jour.

Le cochon d’Inde est le seul rongeur qui a besoin d’un apport en vitamine C par son alimentation. Vous retrouvez naturellement la vitamine C dans les végétaux verts frais comme le persil. 

Sinon, vous pouvez ajouter des aliments complémentaires riches en vitamine C à son alimentation, sous forme liquide à mettre dans son eau de boisson, de comprimés ou de friandises pour rongeurs à proposer avec sa nourriture.

La dose de vitamine C optimale quotidienne pour un cochon d’Inde est d’environ 20 mg/kg. Les femelles gestantes auront besoin de plus. Le Laboratoire Francodex propose des friandises à la vitamine C appréciées des cochons d’Inde. 

💡 Le cache-cache du cochon d’Inde : le cochon d’Inde est un sacré gourmand, mais un gaspilleur aussi ! Nourrir ce rongeur implique de lui apporter des rations relativement importantes, car il mange nuit et jour et à tendance à cacher sa nourriture… qu’il ne retrouve souvent pas.

Que mange un chinchilla ?

Contrairement au lapin et au cochon d’Inde, nourrir un chinchilla nécessite de bannir les fruits et légumes pour lui offrir exclusivement une alimentation sèche, sous forme de foin, herbes ou feuilles séchées.

Son organisme gère mal l’assimilation de fruits et légumes frais qui s’avèrent trop riches en eau, et peuvent entraîner des diarrhées parfois mortelles.

Cependant, le chinchilla est herbivore et xylophage, c’est-à-dire qu’il mange du bois. Nourrir ce rongeur implique de lui apporter une alimentation adaptée pour assurer son confort digestif, mais riche en vitamine A.

Son régime alimentaire se compose essentiellement de foin à volonté et de granulés pour un apport de nutriments complémentaires. Fibres, protéines, lipides et vitamines doivent être présents dans l’alimentation de votre animal pour un apport quotidien en nutriments essentiels.

Le chinchilla fait partie des rongeurs les moins voraces, car une ration de 20 à 40 grammes par jour lui suffit amplement.

🐹 Faire plaisir à un chinchilla ? Malgré une alimentation parfois jugée fade, vous ferez le bonheur de votre rongeur en lui offrant des friandises à base de pissenlit, de chardons ou de fruits secs.

Que mangent un rat domestique et une souris ?

Nourrir un rongeur comme le rat domestique et la souris est vraiment très simple. Moins sensibles d’un point de vue digestif que leurs cousins, ils sont omnivores et mangent presque tout le temps.

Les mélanges de graines pour rats et souris leur conviennent très bien, mais vous veillerez à les enrichir pour satisfaire leur insatiable appétit et leur curiosité culinaire ! Ils souffrent parfois d’une carence en protéines, comme c’est notamment le cas pour la femelle rat gestante ou allaitante.

Un rat peut ingérer chaque jour entre 5 à 10 % de son poids. En général, un rat adulte de taille moyenne mangera 20 grammes de nourriture. La souris, beaucoup plus petite, ne mangera que 3 à 5 grammes par jour, mais elle pourra manger une vingtaine de repas d’environ 0,15 gramme !

Même si vous pensez leur faire plaisir avec des fruits ou des légumes, ils seront beaucoup plus attirés par les graines, qu’ils trouvent plus appétissantes.

🐁 Danger ! Rats domestiques et souris ne se méfient de rien et croquent tout ce qui se trouve à portée d’incisives. Malheureusement, ce comportement peut leur causer des soucis et il n’est pas rare que ces rongeurs s’intoxiquent. Si vous laissez votre rat domestique ou votre souris en liberté dans une pièce de votre maison ou dans un espace clos de votre jardin, restez vigilant !

Que mange un hamster ?

À l’instar du cochon d’Inde, le hamster gaspille beaucoup sa nourriture. Dès que sa mangeoire est pleine, il a tendance à remplir ses abajoues, les poches qui se trouvent à l’intérieur de ses joues, pour aller ensuite les vider en lieu sûr et constituer des réserves. Il en profite pour grignoter un peu, mais l’essentiel de son butin sera tout simplement abandonné.

Le hamster a tendance à l’embonpoint. Vous veillerez à rationner et équilibrer ses repas qui seront principalement composés de graines

Un hamster doré de taille moyenne mange environ 13 à 15 grammes de nourriture pour rongeur chaque jour. Un hamster nain consommera tout au plus 8 grammes.

🐭 Un peu de sport ? Le hamster est le rongeur qui a le plus besoin d’exercice physique pour compenser sa gourmandise. Une cage suffisamment grande avec des jeux comme une roue, des tuyaux à explorer ou une maisonnette à escalader lui seront indispensables. Si vous en avez la possibilité, laissez-le sortir de sa cage dans une pièce fermée et sûre.

Il faut distinguer le hamster commun, ou doré, des hamsters nains (chinois, russe, roborowsky) qui mangent de plus petites rations. La nourriture du hamster doré pourra contenir des graines de tournesol et des caroubes pour répondre à ses besoins alimentaires. Optez pour un mélange pour petits hamsters pour satisfaire l’appétit des hamsters nains.

Bien nourrir votre rongeur s’impose pour lui éviter des problèmes dentaires et digestifs. En mâchant et mastiquant suffisamment, votre petit compagnon lime ses dents et se préserve de tout risque de mаlоссluѕіоn dеntаіrе.